AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Guide] Team Build

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Totoplasma
AdminAdmin
avatar

Messages : 547
Date d'inscription : 19/01/2012
Age : 22
Localisation : Sous ma couette =)

Fiche de renseignements
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: [Guide] Team Build   Lun 23 Jan - 21:58

ImageTeam BuildingImage




Sommaire

Cliquez sur la partie que vous souhaitez lire pour y accéder immédiatement.


Vous avez du mal à crée des équipes suffisamment solide pour le monde de la compétition ? Ce guide est fait pour vous. Nous allons explorer toutes les conditions requises pour crée une équipe qui tienne la route. Bien entendu, il est obligatoire de connaître les différents termes techniques ainsi que les différents types d'équipe possible avant de lire ce guide. Pour ceci, lisez ce topic. Il est également indispensable d'avoir une bonne connaissance du metagame dans lequel vous souhaitez jouer (top tier, moveset principaux de tout l'OU). Si ce n'est pas le cas, prenez une équipe dans la section RMT d'un joueur (avec son accord), c'est la meilleure manière pour apprendre à connaitre le metagame en question sans trop de problèmes. Cela vous permettra également de vous familiariser avec les rôles de chaque Pokémon, en quoi chacun aide son partenaire, et vous donnera une idée de la forme qu'aura votre équipe.

Tout d'abord, il est indispensable d'avoir un noyau, un core dans notre jargon, une base pour construire l'équipe : il faut savoir quel type d'équipe vous souhaitez construire et/ou autour de qui avant de se lancer dans le team building (construction d'équipe). Ce n'est qu'après ce choix que nous pourrons passer à l'étape suivante. Selon le type que vous choisirez, il se peut que vous ayez à choisir votre lead avant le reste de l'équipe. D'ailleurs, parlons-en un peu du lead...

 Le Lead 

Le rôle du lead s'effectue à un moment unique dans le monde compétitif du jeu. Il est libre de tout mouvement puisqu'il ouvre le match, il n'a donc pas besoin de trouver une occasion de se placer. Pour cette simple raison, choisir un lead efficace pour votre équipe et style de jeu est souvent la clef du match. Bien que l'importance du lead durant le premier ou deux premiers tours peut varier, il est important de saisir la nuance entre la position de lead et le lead metagame.

Le plus important lorsque l'on crée ou choisir un lead est que cette position est centrée sur un compromis. Puisqu'il n'y a pas de 'meilleur lead' (bien que Deoxys-S soit proche de la perfection), les joueurs doivent le choisir prudemment en prenant en considération les qualités requises pour l'équipe. Avant même de lire cet article, les joueurs doivent se poser une question importante qui est ...

 À quel point le lead est important pour mon équipe ? 

Cette simple question vous imposera certaines restrictions : qu'est-ce que votre lead est censé faire ? À quel point votre lead doit être être centré sur le lead metagame (les tours 1 et 2 du match) et le full metagame (après les deux premiers tours du match, une fois que les lead ont switch et ne sont plus sur le terrain ou dans le cas où vous ne le mettrez pas en lead lors du team preview) ? Avec l'apparition de cette nouvelle génération, il est possible de changer la position des Pokémon avant-match, mais certains Pokémon restent malgré tout plus enclins à remplir ce rôle.

Quand choisir son lead, bien que ça ne revienne souvent aux préférences, est une décision que peu de joueurs prennent assez sérieusement. Les nouveaux joueurs tendent vers deux options différentes. La plupart choisissent leurs lead en premier, les autres l'ignorent complètement et balance l'un des 6 Pokémon en lead. Bien qu'il y a des situations où l'une de ces options est valable, aucune ne marche réellement. Sélectionner son lead doit généralement être fait après que vous ayez une idée du style de jeu et du noyau de votre équipe. Habituellement, les équipes extrêmement défensives ne requierent pas de Pokémon bien spécifique en lead, ce rôle n'étant pas une priorité pour ce genre d'équipe. Cela ne signifie pas qu'il doit être choisi aléatoirement, mais plutôt qu'il peut avoir moins d'efficacité en début de partie pour ensuite briller en milieu/fin de match. De l'autre côté, avec les équipes offensives, elles comptent souvent sur leurs lead pour placer les Piège de Roc/Picots. Il est très rare que le lead soit choisi avant que l'équipe ne soit construite, car vous devez savoir quels Pokémon composent votre équipe pour pouvoir le choisir efficacement. Généralement, plus l'équipe est offensive, plus le lead est important.

Une fois que le joueur à fini d'assembler le core de son équipe, ou qu'il en a une idée claire au moins, en quoi le lead contribue à ce noyau est la question suivante. Différentes équipes requierent différents supports. Les suicide leads sont particulièrement utiles pour les équipes qui dépendent des Pièges de Rocs tandis que ceux qui souhaitent imposer le rythme du match tendront vers des anti-lead. Les joueurs jouant des équipes équilibrées se pencheront plutôt vers des Pokémon pouvant briller sur les deux metagame tels que Tyranocif ou Simiabraz. Enfin, il y a la catégorie des leads qui sont centrés sur le 'full metagame' et ne sont pas destinés à prendre l'avantage rapidement tel qu'Hippodocus.

 Les compromis 

Plusieurs compromis sont à prendre en compte lors du choix de son lead.
Le premier est la fiabilité contre la polyvalence. Utiliser un lead qui à peu de tâches à accomplir est généralement plus fiable qu'un lead devant accomplir plusieurs choses. L'exemple le plus parlant étant Ptera contre Crefadet en 4G, et qui reste vrai pour la 5G. Ptera garantit la présence des Piège de Roc à la fin du premier tour, chose que ne peut pas accomplir Crefadet. Cependant, ce dernier reste tout de même très utilisé de par sa capacité à exploser. Lorsque vous comparez les lead de cette façon, savoir ce qu'il doit faire est primordial.

Ensuite viennent les compétences entre le lead metagame et full metagame. L'idéal est d'avoir un lead capable de briller dans ces deux metagame et la plupart des meilleurs lead excellent dans les premiers tours mais également en milieu/fin de match. Ce n'est pas souvent le cas, Pokémon ne permet d'utiliser seulement quatre attaques. Lorsque des nouveaux joueurs tentent de créent un nouveau lead, ils ignorent complètement ce compromis. Ils créent un lead capable d'éliminer la majorité des lead du metagame et c'est tout. Un anti-lead doit être capable d'éliminer les lead adverse, mais doit également être capable de s'imposer comme une menace durant le milieu/fin de match afin de ne pas devenir un poids mort.

Un lead qui a pour objectif d'éliminer les lead adverse, un anti-lead donc, doit traiter les compromis mentionnés ci-dessus. Il a généralement du mal avec la polyvalence et le full metagame car il a pour but d'éliminer ou d'empêcher les lead adverse de remplir leurs objectifs. Souvent, l'efficacité face aux autres lead est un point sur lequel il faut être prudent lors de la conception d'un anti-lead, mais trop se pencher là-dessus est un danger. La règle générale est d'utiliser un lead qui ne servira pas uniquement à faire un KO ou sera capable d'être plus efficace en fin de partie que d'autre lead. Nombreux sont les Pokemon capables d'éliminer les suicide lead les plus utilisé, n'y prêtez pas trop attention.

 Choisir son lead 

L'heure est venue de choisir ou crée votre lead, le reste de l'équipe étant choisi. Tout d'abord, vous devez déterminer certains points de votre lead. Que doit-il faire ? Poser les Pièges de Roc ? À quel point cette tâche est importante ? Si votre lead échoue, l'équipe peut-elle s'en sortir ? Toutes ces questions ont obtenu des réponses lorsque vous avez choisi les cinq autres Pokémon. Avoir un objectif en tête tel que "mon lead doit assurer le placement d'une couche de Picots par match, deux serait l'idéal, la troisième n'est qu'un bonus" vous aidera énormément dans votre choix.

Une fois que vous savez ce dont vous avez besoin, l'étape suivante est de regarder quels Pokémon peuvent remplir vos conditions. Pour un spiker lead, vous allez donc regarder tous les Pokémon qui apprennent Picots/Piège de Roc, chose évidente; pour un Anti-Lead, vous allez regarder les Pokémon qui tapent fort et possèdent un bon bulk ou possèdent Demi-Tour, etc.
Vous trouverez un nombre de Pokémon assez élevé généralement, en passant du NU jusqu'à l'OU. Vous devez vérifier les stats, type et sets possibles du Pokémon pour choisir celui qui s'accouple au mieux à votre équipe.

 L'utilisation d'un lead est-elle obligatoire ? 

Oui et non. Oui dans le cas où vous jouez dans des générations précédentes, mais également dans le cas où vous jouez une équipe qui en a besoin (très souvent offensive). Aussi, il y a des tiers où, malgré la présence du team preview, le lead metagame est toujours présent. L'Uber est un exemple. Malgré la nouvelle génération, les lead et anti-lead continue d'êtres joués et de nouveau font leurs apparitions.

Non dans le cas où votre équipe n'as pas besoin d'avoir recours à cette stratégie. C'est le cas pour les balanced ou stall. Elles se content de commencer le match avec le Pokémon qui leur permet d'avoir un début de match honorable via le team preview. Des Pokémon comme Motisma en OU remplissent ce rôle à merveille. Il peut brûler les Tyranocif, frappe fort ce dernier et Tarpaud avec ses deux STAB lui permettant donc de gêner convenablement les équipes climatiques, refiler son Mouchoir Choix et peut s'enfuir avec Change-Éclair.

 L'équipe 

C'est bien beau cette histoire de lead mais, et l'équipe ? Alors concernant ce point, le problème du core a déjà été mentionné plus haut. Un core est indispensable pour pouvoir crée une équipe, il sera la base de cette dernière. Seulement, ce n'est le cas que pour les équipes offensives. En effet, les équipes défensives requièrent un style différent de team building, mais assez proche des offense. Il faut choisir son spiker (Foretress, Noacier ou Airmure généralement) en premier puis construire autour de lui. Pour les offense, il faut un Pokémon ou une combinaison (un Demeteros par exemple, ou Demeteros + Minotaupe pour une combinaison) pour pouvoir construire autour.

 Le core 

Principe fondamental lors du team building, c'est l'embryon de l'équipe. Si vous n'en avez pas, vous pouvez d'ores et déjà arrêter votre team building et commencer par en chercher un. Ce point est le seul sur lequel personne ne peut vous aider. Certains topic comme celui-ci existe sur divers forum pour vous informer des core déjà existants.

Le core n'est pas forcément une combinaison de Pokémon, mais peut également être composé d'un unique Pokémon. L'important est que celui-ci soit capable de lancer un sweep et d'être efficace sur ce point. Plus ce Pokémon est difficile à arrêter, plus votre équipe sera efficace. En fait, le but de toute votre équipe sera d'optimiser les conditions de jeu pour votre Pokémon : éliminer ses contres et lui offrir des possibilités placements.
Généralement, dans le cas d'une combinaison, l'un sert très souvent de leurre pour les contres du second. Dans le cas de Demeteros + Minotaupe par exemple, Demeteros attire facilement Scorvol, et peut l'OHKO avec PC Glace. Il attire également Airmure, qu'il élimine avec la combinaison Anti-Air + Séisme. Il n'est pas nécessaire que les Pokémon couvrent leurs faiblesses mutuelle, beaucoup de core existent en ayant une balance désastreuse. L'important est l'efficacité à éliminer les contres dudit core.

Seulement, il existe des exceptions. Comme dit précédemment, un core se compose généralement de leurre, mais pas toujours. Il existe des core où les Pokémon ont une synergie parfaite et deviennent ainsi très dangereux autant sur le plan offensif que défensif. Un core extrêmement classique serait par exemple le FWG core. Fire - Water - Grass, Feu - Eau - Plante donc. C'est un core existant depuis la première génération, mettant en avant sa synergie à toute épreuve, absolument tous les types sont résistés (il aura fallu attendre la 4ème génération et la venue d'Heatran/Pingoleon pour pouvoir résister au type Dragon).
Pour ceux qui ne sont pas familiers avec la stratégie du leurre, vous pouvez consulter ce guide pour en apprendre plus là-dessus.

Pour les équipes défensives, étant donné qu'on joue autour des dégâts résiduels, le spiker sera l'élément clef de l'équipe. Bien que ce soit également vrai pour les offense, il faut avant tout une connaissance assez vaste du metagame pour ne pas crée une équipe obsolète, car les menaces offensive changent rapidement contrairement aux staller qui restent souvent les mêmes. Vous prendrez votre spiker, et construirez autour de lui. Une liste des menaces du metagame actuel est obligatoire afin d'en gérer un maximum.


 Les menaces 

Avoir un core, c'est bien, mais contrer les core adverse, c'est encore mieux. Parce qu'une équipe ne se résume pas simplement à attaquer, il faut aussi être capable de gérer les tentatives de sweep adverse. C'est vrai autant pour les équipes offensive que défensive : si vous êtes dans l'incapacité de gérer les top tier, vous n'avez aucune chance de remporter vos match.

Dans un premier temps, il faut, dans la majorité des cas, avoir une balance correcte. Si jamais vous êtes trop sensible à un certain type, vous vous rendez sensible aux sweepers disposant de ce type d'attaque. Par exemple, en 4ème génération, être très sensible au type Eau, Feu ou Plante est un sacré problème dû au populaire FWG core. En 5ème génération, être sensible au type Sol ou Combat est également gênant dû aux très nombreux Pokémon disposant de ce type d'attaque. Bien évidemment, certains types peuvent être ignoré. Le type Poison n'est jamais utilisé offensivement, vous pouvez donc vous permettre d'y être sensible (mais pas trop non plus, sait-on jamais).

Vous l'aurez compris, vous vous devez d'être capable de gérer la majorité du metagame (majorité car il est impossible de gérer tous les Pokémon) et/ou de les revenge kill (voir lexique si besoin).

 Le Gimmick 

Voici l'une des meilleures manières de gâcher son potentiel compétitif : le gimmick. C'est un concept utilisé par les joueurs voulant sortir de l'ordinaire, se refusant de jouer les top tier et autres Pokémon standard du metagame. Entendons-nous bien, si un Pokémon est standard, voire top tier, c'est pour une bonne raison : c'est que ça marche. Il apporte des résultats plus qu'honorables, rapidement et efficacement. Se refuser de les jouer est se donner un énorme handicap.

Bien entendu, on ne vous demande pas de jouer l'équipe de monsieur touslemonde, il est toujours possible d'utiliser efficacement des Pokémon peu utilisés, du fait qu'ils soient sous-estimés par la majorité des joueurs, à tort. Cependant, dans la majorité des cas, il vaut mieux se tourner vers des valeurs sûres.
Aussi, le gimmick ne concerne pas seulement le Pokémon en lui-même, mais aussi son moveset. Certains joueurs ne s'interdisent pas de jouer les top tier, mais les joues différemment, avec des moveset plus ou moins douteux. Seule l'élite des joueurs Pokémon peuvent généralement crée un moveset compétitif, si vous lisez ce guide, il est conseillé d'utiliser les sets présents dans les fiches dudit Pokémon.

Pour résumer la chose, le gimmick est le fait de s'interdire l'utilisation des top tier, ou de modifier les sets pour pouvoir se démarquer du reste des joueurs et s'autoproclamer original. Cet état d'esprit est la meilleure manière pour vous empêcher de progresser. Contentez-vous de jouer des Pokémon standard, ce n'est qu'après une très longue période de jeu, et un niveau suffisamment élevé que vous pourrez crée vos propres sets ou jouer des équipes à haut niveau avec des Pokémon sous-estimé. Aussi, beaucoup de joueurs ne font pas la différence entre un set gimmick et antimetagame, nous en parlerons pas plus tard que maintenant.

 L'Antimetagame 

Vous savez tous ce que le metagame désigne : un environnement de jeu, la mode du moment. Par exemple, si on dit "le metagame actuel est agressif", on sous-entend que la mode est aux sweepers. L'Anti-Metagame est donc assez explicite, on se base sur une stratégie à contre-courant. Si la mode est au team sandstorm, nous allons jouer une équipe qui à un excellent matchup face à elles. Par conséquent, pour pouvoir jouer une équipe anti-metagame, deux points sont essentiels : avoir une bonne connaissance du metagame actuel et un esprit critique pour pouvoir utiliser un Pokémon qui tire bénéfice du metagame.

Jouer une équipe anti-metagame ne comporte pas seulement des points positifs. Certes, en ayant recours à cette stratégie, on gagne un bon matchup face à une majorité d'équipe, mais on devient très vite sensible à d'autres styles de jeu. À l'instar des pokemon, les équipes suivent la même logique. Si un style d'équipe domine le metagame, c'est pour une raison toute simple : il apporte un ratio de victoire élevé et assez facilement. Vouloir jouer à contre-courant nous rend donc sensibles aux équipes que le style dominant est censé gérer.

Prenons un exemple du metagame actuel (Juillet 2011). La majorité des Jirachi sont tournés vers la défense spéciale et se jouent dans le rôle de support. Aussi, la majorité des Pokémon venant sur Jirachi sont des Pokémon tels Noacier, Scorvol ou Airmure. Des Pokémons ne craignant rien de son moveset de support et pouvant placer leurs saletés ou lui faire peur avec leurs STAB. Un œil attentif remarquerait une chose assez évidente : absolument aucun de ces Pokémon ne peut gagner son duel face à Jirachi SubMinder ! Ainsi, avec un soutient honorable, on devient tout de suite bien plus menaçant envers les SandStorm (qui ont généralement recours à Celebi, Scorvol, Minotaupe ou Airmure pour le gérer) et aux team rain (qui ont recours à Noacier pour le gérer). Cependant, on perd un check à Fulguris, Viridium, Symbios et tous les autres Pokémon que le support est censé contrer.

Encore une fois, à vous de voir si le jeu en vaut la chandelle ^^

 Les Pokémon à éviter 

Il n'est pas rare que vous tombiez sur un Pokémon possédant tout ce dont vous avez besoin. Par exemple, vous êtes à la recherche d'un Pokémon qui peut encaisser convenablement le spécial, soutenir l'équipe avec Voeu et possède peu de faiblesses. Vous tombez sur Noctali qui remplit toutes ces conditions. Mérite-t-il sa place dans votre équipe pour autant ? Pas sûr. Sur le terrain, Noctali est un véritable nid à placement, énormément de Pokémon peuvent venir sur lui sans aucun souci. Cela peut causer des problèmes assez significatifs à votre équipe. Aussi, il y a des exceptions comme le prouve Leuphorie. Elle possède une quantité de PV et une défense suffisamment élevée pour pouvoir tenir les attaques super efficaces, assure 100 de dégâts avec Frappe Atlas, et gère absolument tout ce qui attaque sur le spécial (hormis quelques Pokémon crée spécifiquement pour la battre).

D'autres Pokémon peuvent, au contraire, être efficace sur le terrain, mais une question subsiste : est-il le meilleur dans son rôle ? Vous jouez par exemple Latias Choice Specs. Elle est capable d'OHKO énormément de monde, en 2HKO d'autres, et fait de bons dégâts sur les Acier. Mais le fait est que dans le rôle de Specs, son frère, Latios, la surclasse totalement, étant capable de 2HKO même les Acier tentant de le bloquer. Pour ne pas gâcher un slot dans votre équipe, vérifiez toujours quels sont les Pokémon capablent de remplir ce rôle, et effectuez plusieurs test (ou calculez simplement les dégâts via des sites faits pour ça (= http://masara.byethost15.com/Silverligh ... tPage.html )).

 La surprise 

Soyons clairs, la surprise n'a absolument rien à voir avec le gimmick, beaucoup de joueurs font fausse route et plonge la tête la première dans le monde du gimmick.
L'effet de surprise est une stratégie utilisée depuis les temps ancien permettant de retourner la situation du match à l'aide d'un set/move peu connu ou oublié. Le Pokémon en question doit être manié avec beaucoup de prudence. Si jamais vous utilisez votre surprise trop tôt, votre Pokémon deviendra un poids mort, c'est la pire des choses qui puisse vous arriver. Aussi, ce Pokémon ne lancera jamais de sweep par lui-même, il sera souvent là pour ouvrir la voie à un autre sweeper. Soyez créatif, mais également réaliste, le set surprise mérite-t-il vraiment que vous preniez énormément de risque ?

 Exemple d'équipe 

Image + Image + Image + Image + Image + Image

Voici une équipe que j'ai utilisée pendant un bon moment et qui a fait ses preuves en 4e génération. Elle accuse quelques faiblesses courantes, mais on peut facilement jouer autour.

Concernant les explications : Simiabraz est un lead capable de faire ce qu'on attend de lui face à n'importe quel type d'équipe. Il posera les Pièges de Roc, essentiel à l'équipe, et imposera notre rythme via Demi-Tour si le duel était mauvais. Staross est un grand classique, offre une puissance de frappe honorable et permet de gérer un minimum les bulky water. Heatran est le revenge killer et fait office d'élément de surprise, étant toujours joué sous sa forme Stealth Rocker.
Roserade offre un second moyen de stopper les sweeper Eau, place les Picots et procure un bon switch sur Staross grâce à sa complémentarité avec Heatran. Dracolosse est le main stallbreaker, affaiblis les contres de Lucario et lui offre une occasion de placement lorsqu'il se fera revenge kill. Enfin, Lucario est le late game sweeper, tout est mis en place pour que son sweep se déroule sans accroc.

Export team :

Spoiler:
 


 Bilan 

L'important lorsque vous construisez une équipe est d'avoir une idée claire de ce que vous souhaitez jouer, sinon vous risquez de crée des team bancales sans aucune stratégie de base. Souvenez-vous des écrits de Sun Tzu : "La stratégie sans tactique est le chemin le plus court menant à la victoire. La tactique sans stratégie est le chemin le plus court menant à la défaite."

Souvent, votre première équipe sera mauvaise, ne vous découragez pas, c'est avec le temps que l'on acquiert cette capacité à crée de bonnes équipes. Ne vous dites surtout pas "Je suis mauvais en théorie, mais bon en pratique", la théorie est identique à la pratique dans Pokémon, si vous avez du mal dans la théorie, c'est que vous n'êtes pas assez bon, tout simplement. Des topics existent pour vous aider dans cette tâche, n'hésitez donc pas à demander de l'aide.

Tout a été mentionné pour que vous puissiez crée votre équipe dans les meilleures conditions possible : crée un core (guide du leurre), ce qu'il faut éviter, les démarches à suivre; le reste ne dépend que de vous. Que la force soit avec vous !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemon-gang.forumgratuit.org
 

[Guide] Team Build

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Gang :: ~ La Stratégie ~ :: Les Cours-